une grande richesse florale

Liste des plantes

La liste complète des plantes en 1977

                 La richesse botanique des Hortillonnages est aussi remarquable. Ayant subi depuis leur origine une perpétuelle action de l’homme, ils ont une flore particulièrement variée et il devient difficile de distinguer la flore spontanée de celle sub-spontanée et celle cultivée. Une autre particularité est de présenter tous les intermédiaires entre les terres cultivées, jachères, friches et tout le cortège floristique y conduisant.

Jusqu’en 1977, après une étude au peigne fin de 4 km sur 4 km qui a commencé en 1973, c’est près de 460 espèces subsistantes qui ont été établies sur le site.

Guerre à la jussie

La jussie, et autres élodées font parties des plantes invasives

L’une des sérieuses menaces a bien été la prolifération de la jussie mais aussi la disparition progressive des roselières que l’on considère comme des friches bien que certains propriétaires ont conscience de plus en plus de sa rareté. N’hésitez pas à cliquer sur l’inventaire pour l’identification des fleurs.

Les plantes invasives

Bien que maintenant beaucoup moins présente la jussie a également été traquée dans le site. Voici un très bon document le récapitulatif des plantes dans la région picardie à nettoyer dans les Hortillonnages si vous parvenez à les identifier.

Les quelques arbres du site

L’aulne glutineux

(the adler)

 

eaulne

L’aulne au détour d’un rieu

Non, il n’y a pas que de mangroves dans les hortillonnages, bien que. Quand vous vous promenez , vous ne pouvez pas les louper ces arbres et arbustes aux racines immergées. Sa croissance très rapide et les zones en friche ont toujours quelques specimens sur leurs berges caractérise très bien l’aulne. Celui-ci peut atteindre une hauteur de 20 à30 m et les fleurs appelées châtons donneront par la suite des « cônes «  ligneux de 2 à 3 cm.A l’époque l’aulne était beaucoup utilisé comme charbon de bois dans les poudrerie puis il fut remplacer par les peupliers.

Aulne glutineux = Verne - Alnus glutinosa

des graines facilement identifiables

Les champignons ne sont pas en reste et malheureusement celui-ci est parasité par la phytophthora mais à l’état de bois mort beaucoup d’espèces et symbioses coexistent comme la démontrer la société mycologique de France lors d’une dernière étude.

 

Pour l’utilisation, le bois d’aulne est utilisé pour les guitares haut de gamme, mais aussi en bois de chauffage dans les boulangeries et même les distilleries, ou même des ponts entre les ruisseaux car l’eau ne pourrit pas dans l’eau à l’abri de l’air et de la lumière.

aulne-glutineux

l’aulne un bois rouge orangé lors de sa coupe

On l’utilise également comme ornement de meubles, pour les maquettes dans l’industrie avec l’apparition de la 3D, des sabots ou des manches à brosse.A l’époque l’aulne était beaucoup utilisé comme charbon de bois dans les poudrerie puis il fut remplacer par les peupliers.

Son tanin grâce à son écorce fut utilisé en tannerie et teinturerie pour la production d’une couleur noire.

 

Les saules

(the willows)

 

Saule pleureur

un petit specimen de saule pleureur

Inloupable, le saule est dominant dans les hortillonnages allant du pleureur, au marsault, blanc ou tortueux et les hybrides, qui rendent leurs indentifications difficiles.Ce sont les premiers à peupler les berges , l’air, la lumière et l’espace sont pour eux essentiel.

Saule étêté

le saule étêté en têtard

Niveau utilisation , on utilise certaines espèces pour les manches d’outils, mais aussi pour la vannerie et d’autres espèces particulièrement solides pour le fusain d’artiste. Mais le plus célèbre est sans hésiter le saule blanc, déjà renommé dès la haute antiquité pour soulager les fièvres et les douleurs.

C’est en 1829 qu’un pharmacien français eux l’idée de faire bouillir de la poudre d’écorce dans de l’eau pour donner des cristaux solubles

Saule non étêté

L’hiver, une berge de saules en friche

que l’on nomme l’acide salicyline, puis plus tard c’est au tour d’un chimiste C. Gerhardt de synthétiser l’acide acétylsalicylique qui deviendra l’aspirine.

Et aussi dans le bouturage avec l’eau de saule pour favoriser la croissance puis la synthèse de l’auxine.

 

Les peupliers

(The poplars)

 

RIMG0002

Peupliers et boules de gui

Les arbres les plus hauts du site et bien présent tout au long de la Somme ou son exploitation est toujours encouragée en France qui est le 2ème producteur mondial. Par les plus répandus, le blanc, tremble, le déltoide. C’est le peuplier qui a été le premier arbre transgénique de l’histoire. 1003042-PeuplierC’est aussi un arbre pouvant se développer par rejet.

Très recherchés pour sa croissance rapide, son système racinaire peut détruire des murs et surfaces bitumées.

A l’origine ce bois tendre fut utilisé dans les charpentes, ou pour en faire des panneaux(lattés, contreplaqués), des boîtes à fromage, des palettes ou de la pâte à papier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *