Concernant les vols ,en 2016, débrouillez vous !…

hortillonnages-amiens-11430_w500

 

 

0

Attention à vos barques

Comme d’habitude,  l’année dernière n’a pas été exempte de vols. Cela n’étonne guère les connaisseurs d’autant plus que rien n’a été fait à titre préventif par Amiens métropole pour ses propriétaires, l’intégralité des financements depuis des années s’étant posé exclusivement sur le « business des barques » : Maison de la Culture et Maison des hortillonnages, qui eux, ne paie pas d’impôts pour l’entretien du site, ne l’oublions pas.

Ainsi pour l’année 2015, la police de Rivery a découvert des pièces d’electroménager, de hi-fi et du matériel de pêche haut de gamme lors d’un cambriolage. Quelque fois même quand vous ne retrouvez pas votre matériel chez le voisin. Mettre peu d’affaires de valeur est un bon réflexe.

Sans compter cette année les barques qui disparaissent ou l’on subtilise les numéros de plaque pour ne pas payer sa taxe. Pour information penser à coller votre plaque numérotée en plus de la fixer car elle seront moins  faciles à enlever avec des rivets pop et mettez un anti-vol type moto comme attache de barque. Cela sera bien plus dissuasif. 3 polices municipales parcourent les hortillonnages pour d’éventuels délits ( Camon, Rivery et Amiens) mais le dépôt de plainte se fera à la police nationale. En l’absence de plaque, la police ne vous verbalisera pas sur le coup mais à la longue oui.

Un appel aux dons

Sur le Courrier Picard

Solidarité Paco

la solidarité du web

Autre exemple el paco (Pascal Goujon ) du jardin pédagogiques Le Jardin des Vertueux, n’a pas été en reste en 2015 car l’intégralité de son installation a été subtilisé comprenant des bateaux, des caisses à outil et du matériel d’entretien pour une valeur allant de 4000 à 6000€ . Mais comme celui-ci le dit si bien « Mais nous ne sommes pas les seuls dans ce cas. Il y a plus de 1000 propriétaires différents aux hortillonnages et les vols sont récurrents, il y a sûrement quelque chose à faire… ».Ainsi un habitant a pu prêter une des barques volées tandis qu’un appel aux dons a pu rassembler la somme de 5010€ grâce aux donateurs du web qui remplaceront l’outillage volé. Seule la dernière barque reste à rembourser.

 

Malheureusement on constate bien que les gens continuent de payer leurs impôts pour mieux se sont débrouillés par eux-même, comme toujours. Alors en 2016, oubliez vos élus, prenez les devants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *