La fête du marché sur l’eau

Une véritable tradition amiénoise

Le 3ème dimanche de juin au matin

 

La petite histoire

 

c0291

Les nombreux batieux place Parmentier

          La fête du Marché sur l’eau n’a pas toujours eu lieu place Parmentier mais à l’origine rue des Poirées , rue disparue actuellement remplacée par la rue Fernel ainsi que dans la rue des Rinchevaux. Le déplacement du marché fin 19ème a été exigée suite à l’augmentation du nombre d’ hortillons de l’époque.

La descente du marché de l'eau

Les premières descentes dans les années 80

C’est également en 1981 qu’un décret municipal souhaitant déplacer le marché sur l’eau vers la zone industrielle ,que les acteurs de ce marché se sont opposés au force de l’ordre pendant plusieurs semaines en soutien avec l’ensemble des associations du site. Gage même de la survie et des revenus des hortillons via la vente directe, c’est sûr que les amiénois ne se seraient pas déplacés si loin pour un sac de légumes. C’est par cette désobéissance générale que le marché est resté définitivement place Parmentier ou chaque samedi matin beaucoup de maraîchers du site se réunissent.

 

Le déroulement

 

marché-sur-leau-Amiens-Daniel-Popin-Amiens-3-690x459

Roger à la maneuvre

          Afin de faire revivre les multiples descentes des hortillons du siècle dernier, l’Association de Sauvegarde organise le 3 ème dimanche de juin vers 10h, la fête du marché sur l’eau avec les maraîchers du site et les enfants en déguisement traditionnel.

marche_sur_l_eau

Hubert et Stéphane à l’accostage

Pour honorer la tradition, toutes les barques font un premier arrêt au Vert Galant après avoir soigneusement décoré les bateaux à cornets de fleurs et de légumes. Puis on boit un coup avant le top départ des barques dont les plupart sont authentiques, perche en main. Une à une celles-ci passent sous le traditionnel Pont de cange ( le pont en forme d’ovige) sous les applaudissements du public qui s’attroupent tout autour. Les barques peuvent alors s’amarrer comme à l’ancienne aux anneaux. On transfère alors les cageots ou les hortillonnes vendent leurs productions respectant la tradition. Comme cet évènement a lieu durant la fête dans la ville, des concerts se succèdent après la descente en face des restaurants du Quai Bélu, pris d’assaut.

Il faut avouer que tout ceux qui découvrent la descente sont ravis par la beauté du spectacle typiquement amiénois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *