Refaire ses berges, aménager sa parcelle

                      La réfection des berges, pourquoi ?

 

20150222_164536

ancienne berge intacte en tôle et bois

La réfection des berges, ou plutôt des pentes à toujours été la priorité numéro 1 des hortillons à l’époque. Pour garantir des cultures abondantes, il fallait constamment remonter la terre du fond de l’eau pour amender sa terre mais aussi surtout l’enrichir. Ou éviter les inondations bien plus fréquentes que maintenant mais plus brèves, et garder la surperficie d’une terre transmis par hérédité.

L’époque des hortillons est résolue. C’est maintenant une aire de détente et de loisirs  avec du jardinage, de la pêche, de la balade, de la chasse toujours qui ont pris place au labeur mais les berges n’arrêtent pas de s’effondrer. En effet beaucoup de fossés sont laissés à l’abandon du site contribuant à l’augmentation de l’envasement du site

Sachant tout d’abord que refaire ces berges n’est absolument pas obligatoire. Alors est-ce recommandé de les refaire, la réponse est oui et non.

Pour les rieux c’est-à-dire les grands canaux navigables, c’est capital. Mais ne vous inquiétez pas c’est Amiens métropole avec d’énormes godets qui se charge régulièrement de cette tâche.

Si vous souhaitez savoir qui est est responsable de tel ou tel rieux, voici le document ci-joint Détails des rieux et canaux selon catégories et reportez-vous à la carte globale du site sur  Cartes et parcours personnalisés

Par contre pour les fossés ( petits rieux) doit-on les faire ? Oui c’est très recommandé pour les fossés d’accès avec votre barque mais moins pour les autres fossés.Amiens métropole ne viendra pas vous curer votre fossé d’accès mais l’Association de Sauvegarde c’est –à-dire l’APSSEH, le pourra moyennant finance bien sûr ( pensez au petit pourboire en nature aussi, çà leur fera plaisir). Selon la terre et l’âge de vos artères, ce service est bienvenu mais pour le reste …

Une énorme parcelle de terrain de gagner

Berge refaite par l’APSSEH à l’étang de clermont

En effet, une jolie berge refaite permet de garder 1 à 1m50 de terre de bord alors bien sûr si vous êtes radins ou que vous êtes maraîcher çà se comprend mais pour le reste c’est un caprice financier qui vous coûtera entre 40 et 50 € le mètre pour une durée de 20 ans ( cette durée dépendant bien sûr de la zone de passage). Il est donc loin d’être nécessaire de refaire toute sa berge. Mais si vous passez par un privé çà peut être le triple, l’association vous offrant pour ainsi dire la main d’œuvre ( un petit coucou à Thierry,Victor , eux –même payés par les quelques 115000 visiteurs par an ). Le prix est imbattable même si le délai d’attente est présent.

Les palplanches

berges en palplanches entre Rivery et Camon

Mais à ce prix est-on obligé de passer par l’APSSEH pour faire des berges normées. Absolument pas. Vous pouvez faire vos berges vous-mêmes avec des procédés plus durables encore comme des palplanches par exemple ou refaire de jolies pentes, plus jolies esthétiquement que des berges mais qui nécessitent plus d’entretien. Et puis, vous n’êtes pas non plus obligés de garder votre fossé si vous avez deux ilôts mitoyens, beaucoup ont déjà été comblés et çà vous épargnera bien des soucis. Cette action est parfaitement légale (voir la section droits et devoirs) car vous êtes souvent propriétaire du fond de l’eau, ne l’oubliez pas. On pourrait même étendre çà à son voisin suite à une bonne entente mais ne poussons pas le bouchon trop loin, car à ce train les hortillonnages ressemblerait vite à quelques grands terrains de foot séparés de grands rieux.

Pour refaire des berges garanties 20ans entre 40 et 50€ le mètre linéaire.

Contactez René Novak à la Maison des Hortillonnages au 03.22.92.12.18

Pour un curage de rieux trop envasé, contacter Amiens Métropole au 03.22.97.40.40.

 

Aménager sa parcelle

 

              Voilà c’est bon vous avez le terrain, enfin ! Peut-être avez-vous un cabanon préexistant, les restes d’un pseudo blockhaus de béton armé, une maisonnette en ruine ou rien. Tout reste à faire alors.

Il y a une chose que je vous recommande vivement de faire, c’est de débroussailler dès le mois de mars bien sûr, dératiser aussi avec quelques pièges aussi (çà peut arriver) mais surtout vous promenez en barque, vous baladez. Et oui çà peut être bête mais vous verrez tout simplement ce qui fonctionne et autres expériences infructueuses sur d’autres parcelles, les mariages d’espèces florales qui réussissent et toutes les fantaisies ( épouvantails , objets originaux, faux oiseaux et pin ups des hortillonnages si si !). C’est très enrichissant car vous ne serez pas déçu l’année suivante.

Il n’y a pas que les fleurs bien sûr. Les barbecues, les terrains de pétanque, le coin pêche avec son vivier et son support et sa chaise mais aussi on l’oublie les abeilles. Vous avez 6 apiculteurs dans le site. Le petit embarcadère pour la barque, le hamac et parfois aussi des kiosques et le parc à canards, blettes (appelants en plastique ché du picard) compris, la balançoire, les jolies tonnelles de clématite et de glycine. Stop on s’emporte là. Oui, le site a du potentiel, un gros potentiel Alors inspirez-vous, faîtes les bons choix, soyez original et profitez en !

Si vous souhaitez des conseils en jardinage et art floral, un passage chez Paco (Pascal Goujon) vous sera d’une grande richesse. Propriétaire du Jardin des vertueux et chroniqueur sur France Bleu, vous conseillera comme personne. Son numéro le 06 61 40 42 31 et son site internet www.lejardindesvertueux.fr

Pour le reste SOS hortillonnages et l’expérience de l’ensemble de ces propriétaires au 06.12.91.03.42.

Par contre n’allez pas à la Maison de Sauvegarde, c’est un juste conseil mais vous êtes libre de le vérifier par vous-même. Ne participez pas non plus au concours des verges (oups pardon Pierre Yves ) des berges fleuries. C’est du favoritisme et de la méchanceté ( 1/3 des participants ont reçu la note de 0  en 2014! Quel considération pour ses propriétaires. Mais qui pouvez bien être le jury, je vous laisse deviner). Cà donne vraiment envie de planter des fleurs. attention toute diffamation est susceptible de poursuite judiciaire, les preuves en sont le relevé). Non c’est une mauvaise idée, vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *