Panneaux d’indication et de sensibilisation

Lespremières pancartes 1977« Lors de l’Assemblée Générale du 15 février 2015, plusieurs personnes nous ont dit qu’aucun panneau indicateur avec le nom de rieu et l’endroit ne figure dans les Hortillonnages. Réponse du président, la demande a été faite à plusieurs réunions, auprès d’Amiens Métropole. « 

Il n’y a absolument rien d’étonnant à ce constat. On constate qu’on finance à coup de milliers d’euros  des installations d’art contemporain mais qu’on ne fait rien pour orienter les usagers quotidiens du site. On peut insinuer que : « Ce sont des propriétaires qu’ils ne se dém… » Dans les faits on pourrait le supposer effectivement. N’oublions pas qu’aucune subvention n’est accordée à SOS hortillonnages et cela depuis près de 25 ans. Cà suffit!

Pourtant pour les nouveaux arrivants ou pour ceux qui auraient une crise cardiaque dans le site ( dont beaucoup sont âgées), cela serait malgré tout indispensable…A rappeler qu’un cas est déjà survenu est que les pompiers ont été incapables de trouver la personne (appeler René Nowak et confirmer) mais tout s’est bien fini heureusement.

Des panneauxBras barabanPour informations vous avez plusieurs panneaux dans le site des hortillonnages, mais aussi des panneaux installés il y a longtemps par l’Association de sauvegarde qui indiquent correctement le rieu sur une carte d’ensemble des hortillonnages. Malheureusement beaucoup sont uniquement placés dans les rieux domaniaux. C’est par leur exemple que Raymond Goût, Raymond Pétré et toute son équipe ont sauvegardé les rieux avant qu’Amiens Métropole ne reprenne la main. Ce panneau n’est pas utile en soi c’est vrai mais il témoigne à lui seul du travail constant pour garder les rieux des Hortillonnages qui sont bien plus importants que les fossés.

PanneauxEt le dernier, celui de l’ Association de sauvegarde qui curent principalement les fossés. Notez que çà n’a rien de gratuit  (entre 40 et 50€ le mètre linéaire) pour le propriétaire qui paie déjà des impôts. A noter que ce service aurait très bien pu revenir à Amiens Métropole également. Mais bon il fallait bien rendre l’Association de Sauvegarde indispensable en la reconnaissant d’utilité publique (décret 1991) malgré le fait qu’elle ne possède pas les gros moyens d’Amiens métropole (grue sur barques, énormes moteurs, etc…). Par contre ces employés sont très gentils (coucou thierry, victor, josé, Henry, Guillaume et Michel si çà va mieux). N’oubliez pas le pourboire au passage.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *